Quels sont les bienfaits d’un humidificateur d’air pour les allergies ?

Aujourd’hui, on parle peu des alternatives aux traitements médicamenteux qui permettent d’aider les personnes allergiques à mieux vivre au quotidien. Il existe pourtant des solutions efficaces pour lutter contre l’allergie.

Un humidificateur d’air est un appareil qui permet d’humidifier l’air intérieur et ainsi de prévenir et combattre les pollutions environnementales et domestiques pouvant avoir des effets néfastes sur la santé. Il permet de corriger un taux d’humidité trop faible mais également d’éviter la propagation des particules dans l’air.

Un humidificateur soulage au quotidien les personnes souffrant d’allergies au pollen, à la poussière, d’asthme et améliore ainsi leur qualité de vie.

Développer une atmosphère hostile aux acariens

AcarienNon seulement un taux d’humidité adéquat dans votre maison aide à traiter les symptômes de vos allergies mais il aide également à prévenir l’apparition de certains allergènes. Par exemple, un taux d’humidité compris entre 35% et 45% limite le développement des acariens. Et vous savez à quel point ces petites bêtes nuisibles peuvent poser problème, même si vous ne souffrez pas d’allergies !

Il existe de nombreuses solutions pour se débarrasser des acariens. Cependant, la plupart des solutions incluent l’achat de matelas anti-acariens, de draps anti-acariens, etc., qui sont très coûteux. Et si vous choisissez cette solution, cela signifie que vous devez vous débarrasser de quasiment toute votre literie, de vos tapis et de vos rideaux… Mais, au lieu de regarder sous cet angle, vous pouvez envisager de vous procurer un humidificateur d’air.

Pourquoi un humidificateur ? Eh bien, pour commencer, en ce qui concerne les acariens, avec un bon contrôle de l’humidité, vous pouvez leur rendre l’atmosphère hostile et ils ne se développeront pas aussi aisément.

D’un autre côté, si l’air dans votre maison est trop sec, cela peut entraîner le développement de nombreux autres déclencheurs d’allergies.

Pourquoi l’air sec est-il un facteur déclenchant des allergies ?

Avez-vous remarqué pendant l’hiver, quand la saison des radiateurs s’ouvre, que vos voies nasales sont toutes irritées et que vos infections des sinus ne vous lâchent plus ?

Eh bien, ces désagréments sont causés en partie par l’air sec. L’air sec est l’un des principaux facteurs qui conduit à une crise allergique associée à une sécrétion excessive de mucus. Cela peut être particulièrement dangereux si, en plus des allergies, vous souffrez d’asthme. De plus, même si vous n’avez pas de problèmes d’allergie, l’air sec peut poser de nouveaux problèmes. Par exemple, un air trop sec peut provoquer un assèchement de la peau, ce qui favorise l’apparition d’eczéma ou l’aggravation du psoriasis.

Cependant, avant d’allumer votre humidificateur, gardez à l’esprit que trop peu ou trop d’humidité peut nuire à votre santé. Par conséquent, des taux d’humidité appropriés dans votre maison sont essentiels : entre 35 % et 55 %. Avec des taux d’humidité correctement équilibrés dans votre maison, vos problèmes de mucus dans vos voies nasales et vos allergies seront considérablement réduits. Comment ça marche ? En fait, c’est plutôt simple.

Bébé dortL’absence de mucus dans vos sinus et votre nez signifie que votre organisme peut se débarrasser des allergènes beaucoup plus rapidement. Cela se traduit par moins de crises allergiques et un renforcement de votre système immunitaire. Non seulement cela aide à éliminer plus efficacement les allergènes mais votre problème de sinusite disparaîtra aussi grâce à l’humidité de l’air.

Mais que se passe-t-il exactement quand vous ajoutez de l’humidité dans l’air ?

Que se passe-t-il lorsque vous allumez l’humidificateur ?

L’un des points forts de l’utilisation des humidificateurs pour les allergies est que vous avez la possibilité de contrôler les allergènes de votre intérieur. Par exemple, les allergènes tels que le pollen, la poussière ou certains autres «corps flottants» sont susceptibles de se retrouver dans votre air domestique et de flotter librement dans toute votre maison.

Cela signifie que les chances que vos enfants ou vous-même inhaliez ces allergènes sont extrêmement élevées. Cependant, lorsque l’air est infusé d’humidité, il devient une «mer agitée» pour les allergènes.

Quand votre humidificateur d’air est en marche, les particules de poussière, le pollen ou d’autres allergènes très légers sont imbibés d’humidité. Cela signifie qu’ils deviennent plus lourds et commencent naturellement à tomber au sol au lieu de parcourir la maison. Automatiquement, les chances de les inhaler deviennent considérablement plus faibles.

Et, si vous pensez que les humidificateurs ne peuvent aider avec les allergies qu’à la maison, vous vous trompez. En fait, il est fortement recommandé d’utiliser des humidificateurs dans les bureaux ou les open space car vous ne savez jamais quels allergènes les personnes qui entrent et sortent transportent sur leurs vêtements.

Quels types d’allergies un humidificateur peut-il prévenir et soulager ?

AllergieUn humidificateur d’air peut prévenir et soulager les types d’allergies suivants :

Rhinite allergique ou asthme

Lorsque l’hiver est sur le point de se terminer, l’air sec reste toujours dans votre maison, même lorsque le taux d’humidité extérieure augmente. Cela signifie simplement que vos voies nasales seront libres d’invasion de pollen, ce qui, nous le savons tous, conduit à une inflammation des sinus, à des crises d’asthme et à des maux de tête chroniques. Mais, en ajoutant de l’humidité à l’air de votre maison, vos voies respiratoires ne seront plus des lieux de transit privilégiés pour le pollen ou d’autres allergènes, et vous respirerez normalement sans encombre.

Congestion nasale

Respirer de l’air plus humide permet d’hydrater les voies nasales et les sinus. Cette hydratation vous apaise de l’impression de sécheresse et brûlure douloureuse et favorise aussi la décongestion. Un humidificateur a la capacité de décongestionner naturellement votre nez bouché et plus globalement d’améliorer votre qualité de vie et votre bien-être. L’environnement humide est beaucoup plus propice à une meilleure santé et vous pourrez même réduire votre consommation de médicaments et éviter ainsi leurs effets secondaires indésirables.

Peau sensible (eczéma, psoriasis, dermatite)

Un humidificateur est un outil essentiel pour vous aider à gérer vos problèmes de peau sensible, notamment votre eczéma ou votre psoriasis. C’est la même raison pour laquelle les traitements hydratants pour l’eczéma, comme la thérapie par enveloppement humide, fonctionnent pour l’eczéma. La peau sèche présente davantage de fissures dans un environnement sec et favorise le déclenchement plus fréquent de crises. Un humidificateur ajoute de l’humidité à l’air ambiant et votre barrière cutanée devient plus résistante, empêchant les allergènes de pénétrer et réduisant les risques d’apparition d’une poussée d’eczéma.

Conseils pour tirer le meilleur parti de votre humidificateur d’air contre vos allergies

En ce qui concerne les humidificateurs et les allergies, tout n’est pas permis. Par exemple, lorsque les taux d’humidité dans votre maison sont trop élevés, vous risquez de favoriser la croissance des moisissures et des acariens. En parlant de problèmes d’acariens, sachez que lorsque le taux d’humidité dépasse 50%, votre maison est un paradis pour eux. Ainsi, le taux d’humidité idéal se situe entre 35% et 45%.

Voici quelques conseils supplémentaires pour profiter au mieux des bienfaits de votre humidificateur :

Ventilez votre maison

→ Une bonne ventilation à domicile est de la plus haute importance, surtout si vous utilisez un humidificateur pendant de longues périodes. Après avoir utilisé l’humidificateur plusieurs jours consécutifs, assurez-vous d’aérer votre maison afin que l’humidité ne s’accumule pas excessivement, notamment sur les rideaux et autour des fenêtres.

Nettoyez votre humidificateur

→ Afin d’empêcher la prolifération des bactéries, des virus et autres germes potentiellement déclencheurs de crises allergiques, vous devez nettoyer votre humidificateur correctement et régulièrement. Cela implique le suivi des recommandations du fabricant et le remplacement régulier du filtre le cas échéant.

Mesurez le taux d’humidité

→ Si les problèmes d’allergie surviennent dans votre foyer, investir dans un hygromètre est un choix judicieux. Certains modèles d’humidificateur d’air sont aussi équipés d’un hygrostat. Dans les deux cas, vous connaîtrez ainsi les taux d’humidité exacts des différentes pièces dans votre maison. Cela signifie que vous n’aurez pas à utiliser l’humidificateur en permanence mais simplement lorsque le taux d’humidité s’écartera de la valeur recommandée.

Cette vigilance est importante pour maintenir des taux d’humidité corrects et ne pas avoir de problèmes d’air sec ou d’humidité excessive. En outre, ce qui est encore plus important, vous éviterez surtout tous les allergènes et toutes les réactions allergiques.

Fermer le menu