Air intérieur trop sec : quels sont les risques pour la santé ?

L’humidité, ou la quantité de vapeur d’eau présente dans l’air, est une variable importante pour la santé, facile à négliger… et pourtant très facile à corriger. Le taux d’humidité de l’air idéal se situe généralement entre 35% et 55%, bien que certains experts estiment qu’il devrait être plus proche de 35% à 45% (voir par exemple les recommandations – en anglais – de l’ASHRAE).

Lorsque le taux d’humidité de l’air est plus élevé que cela, il peut contribuer à la croissance de moisissures, acariens et champignons, ce qui le rend particulièrement dangereux pour les personnes souffrant d’asthme et d’allergies. À l’inverse, une faible humidité est également dangereuse et peut entraîner de graves complications pour votre santé.
Allergie

Faible humidité : quels sont les risques pour la santé ?

Pendant les mois d’hiver, les appareils de chauffage et les températures froides peuvent entraîner un air sec et peu humide. Cet air sec peut provoquer un dessèchement de la peau, des sinus et une gorge irrités et des démangeaisons oculaires.

L’air sec augmente le risque de contracter des infections

Au fil du temps, l’exposition à une faible humidité peut assécher et enflammer les muqueuses qui tapissent les voies respiratoires. Lorsque cette barrière naturelle ne fonctionne plus correctement, elle augmente le risque de rhume, de grippe et d’autres infections. De plus, dans des conditions de faible humidité, certains virus peuvent survivre plus longtemps, ce qui augmente encore le risque de contracter une infection.
Par exemple, une étude a révélé que les virus de la grippe survivent plus longtemps et se propagent plus facilement lorsque le taux d’humidité est faible et que l’air est trop sec.

Bien qu’une humidité élevée puisse déclencher une congestion nasale, on sait également que l’air très sec augmente la sensation de congestion, car le dessèchement des membranes des sinus peut les irriter davantage. Donc, en fonction de votre situation personnelle, si l’air de votre maison est excessivement sec, il peut être judicieux d’augmenter l’humidité de votre intérieur.
Oeil

L’air sec peut aussi irriter vos yeux

Si vous souffrez régulièrement de problèmes d’yeux secs et irrités, une faible humidité de l’air dans lequel vous évoluez pourrait en être la principale raison. C’est ce qu’on appelle le « syndrome de l’œil sec« . La sécheresse oculaire est le plus souvent associée à une trop grande évaporation de larmes, pourtant produites en quantité suffisante par nos yeux. Ce syndrome peut perturber l’équilibre hydrique nécessaire à une surface oculaire saine et confortable.

L’air sec fragilise votre peau

Un air sec combiné à des températures plus froides a aussi tendance à faire des ravages sur votre peau. Beaucoup de personnes souffrent de peau sèche, squameuse et qui démange pendant les mois d’hiver, même s’ils n’ont pas de problème de peau pouvant être diagnostiqué, comme l’eczéma.Peau sèche

Ce phénomène est communément appelé « démangeaison de l’hiver« . Il se déclenche lorsque votre peau est épuisée de son humidité. Outre les démangeaisons, l’air sec va dépouiller progressivement votre peau de son hydratation, rendant les gerçures, les rougeurs et les irritations sur la surface de votre peau beaucoup plus probables. Pour couronner le tout, une peau craquelée augmentera votre risque de contracter des agents pathogènes potentiellement dangereux.
Cela est particulièrement vrai en hiver et dans les environnements secs où les taux d’humidité tombent souvent en dessous de 10%.

Selon une étude publiée dans le magazine Sciences et Vie, le maintien des taux d’humidité appropriés pourrait contribuer à réduire les risques d’infections respiratoires et d’allergies : « La majorité des effets nocifs sur la santé causés par l’humidité relative seraient minimisés en maintenant des taux intérieurs compris entre 40% et 60%. L’humidification devrait de préférence utiliser des humidificateurs à évaporation ou à vapeur, comme les humidificateurs à vapeur froide. »

Comment augmenter le taux d’humidité de votre intérieur ?

Si l’air de votre maison est excessivement sec, vous avez probablement une peau sèche ou une gorge irritée. Vous avez peut-être également remarqué le dessèchement de vos plantes d’intérieur, le décollement du papier peint sur les bords ou l’électricité statique résultant directement de l’air sec. Si vous avez des planchers en bois ou des meubles en bois, une faible humidité peut leur faire perdre de l’humidité et les contracter, entraînant des fissures ou des ruptures au niveau des raccords.

Il convient de mentionner que même si l’humidité est faible en hiver, elle peut également se produire dans des environnements secs et arides ou en été en raison de la climatisation excessive. Heureusement, il existe une solution : les humidificateurs d’air.

Taotronics TT-AH001Les humidificateurs d’air peuvent prévenir les infections et soulager les allergies

En maintenant un taux d’humidité bien équilibré dans l’air, vous pouvez garder vos voies nasales exemptes de mucus. Avoir des voies nasales dégagées signifie que votre corps a plus de facilité à purger tous les allergènes auxquels vous êtes exposé au quotidien. Les humidificateurs se révèlent également très utiles pour les personnes qui souffrent de sinusite. Les irritants que contient l’air sec ne seront pas aussi puissants avec l’humidité supplémentaire ajoutée dans l’air.

La saison du rhume et de la grippe est également un bon moment pour avoir un humidificateur chez vous, et c’est particulièrement vrai si vous avez de jeunes enfants et que vous êtes réticent à leur donner des médicaments en vente libre contre le rhume et la toux. Avec un humidificateur en marche, vous pouvez vous soulager de la frustration d’avoir le nez qui coule, des maux de gorge et la toux

Les différents types d’humidificateurs

Très répandus il y a quelques années, les humidificateurs à évaporation sont également connus sous le nom d’humidificateurs à vapeur froide ou à brouillard froid. Ces appareils utilisent un filtre, une mèche, un ventilateur et un réservoir.

Évolution de plus en plus présente des humidificateurs à air froid, les humidificateurs à ultrasons créent de l’humidité grâce aux vibrations ultrasoniques (nébulisation). Plusieurs atouts non négligeables : un fonctionnement silencieux, une taille plus réduite et une consommation énergétique plus faible.
Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter un humidificateur ultrasonique programmable dans lequel un hygromètre est intégré pour que le taux d’humidité de votre maison soit toujours parfait.

Stadler Form FredÀ l’inverse, les humidificateurs à vapeur chaude sont de moins en moins utilisés, même si leur capacité d’élimination des bactéries et leur pouvoir légèrement chauffant peut convenir dans beaucoup de cas (sauf en présence d’enfants).

Moins coûteux, les saturateurs de radiateurs demeurent une solution d’humidification temporaire et peu efficace pour bien contrôler le taux d’humidité d’une pièce.

Pour finir, il existe également des humidificateurs centraux qui sont installés directement dans le système d’air climatisé et l’unité de chauffage de l’habitat. Ils garantissent un bon équilibre de l’humidité dans toute la maison mais doivent être installés par un technicien.

Quelques précautions à prendre

Pour tirer le meilleur parti de votre humidificateur d’air, il convient de l’entretenir régulièrement et de connaitre quelques règles élémentaires :

  • Assurez-vous de garder votre humidificateur propre afin qu’il soit exempt de bactéries.
  • Il est préférable de garder les humidificateurs à vapeur chaude hors de la portée des enfants car celle-ci peut provoquer des brûlures.
  • Même si votre humidificateur est équipé d’un hygromètre, il est préférable de veiller à ce que le taux d’humidité dans votre maison se situe toujours entre 35% et 50%.
  • L’eau que vous introduisez dans votre humidificateur doit être aussi propre que possible.
  • Il est préférable de changer l’eau de votre humidificateur tous les jours et de vider complètement le réservoir avant de le remplir à nouveau.
  • Si l’eau est restée dans le réservoir de l’humidificateur pendant un certain temps, elle peut commencer à développer des champignons et des bactéries qui seront diffusés dans l’air et dans vos poumons si vous le respirez.

Conclusion

Si l’air sec a tendance à déclencher vos allergies, à aggraver vos problèmes de santé ou si vous souhaitez simplement améliorer la qualité de l’air de votre intérieur, vous devriez envisager d’investir dans un humidificateur d’air de bonne qualité pour votre maison.
En améliorant la qualité de l’air dans laquelle vous évoluez, vous pourrez gouter à l’expérience d’une vie sans souffrir de voies nasales irritées, d’une gorge sèche ou d’une peau gercée. En outre, vous limiterez significativement les risques de provoquer vos allergies.

Fermer le menu