Comment un humidificateur d’air peut-il réduire les ronflements ?

Peut-être ronflez-vous sans même le savoir… A l’inverse, vous êtes peut-être parfaitement conscient que vous ronflez et cela engendre des problèmes relationnels importants ! Dormir dans des chambres séparées n’est pas le seul remède contre les ronflements. Il existe des solutions efficaces qui peuvent aider votre partenaire et vous-même à mieux dormir la nuit et à surpasser les problèmes relationnels causés par le ronflement d’une personne.
Femme qui dort / Bruce Mars / Unsplash
On estime que 25 % des hommes et 15 % des femmes souffrent d’un ronflement important pathologique, appelé ronchopathie chronique. En fait, le ronflement n’est rien d’autre qu’une respiration bruyante pendant le sommeil. Le ronflement est une pathologie commune qui peut frapper n’importe qui. Il se produit plus fréquemment chez les hommes que chez les femmes, chez les personnes en surpoids et a tendance à s’aggraver avec l’âge.

Le ronflement se produit lorsque le flux d’air traversant le nez et la bouche est physiquement perturbé. Le flux d’air peut être troublé par une combinaison de facteurs, tels que l’obstruction des voies respiratoires nasales, un manque de tonus musculaire dans la gorge, l’épaisseur de la base de la langue, le surpoids et chez l’enfant de grosses amygdales.

Mais ne vous inquiétez pas, il existe plusieurs options pour traiter le ronflement comme des changements simples de mode de vie, la chirurgie et les humidificateurs d’air.

Quelles sont les causes du ronflement ?
La relation entre l’humidité et les ronflements
Comment un humidificateur d’air peut-il réduire les ronflements ?
Quel est le meilleur type d’humidificateur pour le ronflement ?
Comment savoir si l’humidificateur donne des résultats ?
Dans quels cas un humidificateur est-il inefficace contre le ronflement ?

Quelles sont les causes du ronflement ?

Système respiratoire complet par LadyofHats traduction by Berru, Jmarchn / Wikimedia CommonsLors de la respiration normale, l’air passe librement par le nez et la bouche, descend dans le pharynx, passe derrière la base de la langue pour rejoindre le larynx. Le larynx est fixé en haut de la trachée. C’est l’entrée qui mène l’air à l’intérieur des poumons. Le bruit du ronflement est lié à la vibration dans l’air respiratoire des muscles et des muqueuses de la gorge, détendus par le sommeil. Les éléments qui vibrent sont le voile du palais, et notamment la luette, mais aussi les joues, la langue, les amygdales.

Lors du sommeil, les muscles sont relâchés et ont alors tendance à s’affaisser ce qui réduit encore le passage. Lorsque le voile du palais est long et épais, il réduit l’espace libre. Ces structures molles (paroi pharyngée, voile du palais, base de la langue) s’accolent l’une contre l’autre, et empêchent l’air de passer librement. Il se produit alors une vibration des tissus qui se traduit par le ronflement.

Problèmes nasaux et sinusaux

Un nez bouché ou des voies respiratoires obstruées rendent l’inhalation d’air difficile et créent un vide dans la gorge, entraînant des ronflements. En outre, l’air sec dans votre chambre peut être la cause de problèmes nasaux et de sinus et donc de ronflements.

Posture de sommeil

Dormir sur le dos est une posture de sommeil qui peut provoquer une entrave aux voies respiratoires car la chair et les muqueuses de la gorge ont tendance à particulièrement se détendre dans cette position.

Âge

Avec le vieillissement, votre gorge se resserre et le tonus musculaire de votre gorge diminue. C’est pourquoi le ronflement est plus fréquent et plus prononcé chez les personnes âgées.

Surpoids

Le tonus musculaire et les tissus adipeux contribuent au ronflement. Le surpoids favorise les ronflements tout simplement parce que la graisse qui s’accumule sous la peau, s’installe aussi à l’intérieur de la gorge.

Sexe

Les hommes sont plus susceptibles de ronfler que les femmes car ils ont des voies respiratoires plus étroites que celles des femmes.

Tabagisme, alcool et médicaments

Consommer de l’alcool, fumer et consommer certains médicaments peut favoriser la relaxation musculaire, entraînant davantage de ronflements.

La relation entre l’humidité et les ronflements

L’air sec dans votre chambre assèche votre gorge et vos membranes nasales, en plus de provoquer une congestion. Cela conduit à un débit d’air limité qui, en retour, déclenche la vibration des tissus de la gorge. Et le résultat est le ronflement.

Il y a deux façons de résoudre le problème d’humidité : déménagez sur une île tropicale ou investir dans un simple humidificateur d’air !

Comment un humidificateur d’air peut-il réduire les ronflements ?

Pour certaines personnes qui ronflent, un humidificateur d’air peut être la solution idéale pour une meilleure nuit de sommeil.

Beurer LB 88La première étape importante consiste à ajouter de l’humidité si l’air de votre chambre est trop sec. Lorsque l’air est trop sec, votre bouche et votre gorge peuvent être irritées. Ces irritations peuvent provoquer un gonflement, ou une inflammation des tissus, ce qui a pour effet de resserrer vos voies respiratoires pendant le sommeil.

En outre certains types de ronflement peuvent être aggravés par le rétrécissement des voies respiratoires sans oublier que l’air sec est plus susceptible de contenir des allergènes et de la poussière.

Par conséquent, vous aurez besoin d’un humidificateur pour augmenter le taux d’humidité de l’air et garder les allergènes collés au sol.

Quel est le meilleur type d’humidificateur pour le ronflement ?

Un humidificateur central peut rendre votre maison plus confortable mais une unité portable vous permet d’ajouter de l’humidité dans l’air directement dans les pièces où vous en avez le plus besoin. En l’installant à côté de votre lit, sur votre table de chevet par exemple, vous obtiendrez ainsi une utilité maximale.

→ Les humidificateurs à vapeur froide contiennent un réservoir intérieur d’eau, un ventilateur et un tampon absorbant. Le ventilateur souffle sur le tampon humide, laissant passer une brise humide dans la pièce. Ils sont particulièrement recommandés pour les saisons chaudes et pour les enfants, notamment les bébés.
Plus évolués, et désormais beaucoup plus répandus, les humidificateurs à ultrasons dispensent également de l’air froid, mais de façon plus efficace.

→ Les humidificateurs à vapeur chaude disposent d’un élément chauffant qui leur permettent de diffuser une brume chaude. Ces appareils sont parfaits pour l’hiver car ils permettent dans le même temps de réchauffer votre chambre de quelques degrés supplémentaires.

→ Quant aux diffuseurs d’huiles essentielles, ils n’auront qu’un impact limité sur le taux d’humidité de votre chambre. En revanche, respirer des effluves d’huiles essentielles telles que l’huile essentielle de menthe poivrée, l’huile essentielle d’amande douce ou l’huile essentielle d’eucalyptus, peut améliorer votre respiration pendant la nuit.

Huile essentielle mentheLa menthe poivrée va en effet déboucher le nez et apporter une sensation de fraîcheur tout en fluidifiant le mucus. L’amande douce aide aussi l’évacuation du mucus, grâce à ses propriétés expectorantes. Enfin, l’eucalyptus va décongestionner les voies respiratoires en favorisant l’expectoration. Celles-ci seront moins obstruées, ce qui limitera le bruit du ronflement.

Quel que soit le type d’humidificateur portable que vous choisissez :

  • Assurez-vous qu’il possède un filtre ;
  • Mettez l’humidificateur en marche environ une heure avant de vous coucher ;
  • Installez-le à moins de 150 centimètres de votre lit ;
  • Laissez l’humidificateur fonctionner toute la nuit.

Si vous vivez dans une région où l’humidité est naturellement élevée, notamment en été, ne mettez pas l’humidificateur en marche pendant ces périodes. L’humidité supplémentaire dans l’air de votre chambre ne fera qu’aggraver vos problèmes de santé, y compris vos ronflements.

Comment savoir si l’humidificateur donne des résultats ?

Si l’air sec est à l’origine de vos ronflements, vous devriez voir des résultats positifs en ajoutant de l’humidité dans votre chambre pendant la période de sommeil en une à deux semaines.

Couple qui dort / Toa Heftiba / UnsplashEn outre, vous remarquerez peut-être d’autres changements positifs, tels que la diminution des plaques sèches sur votre peau et une réduction des démangeaisons. Ces premiers signaux sont des preuves que votre humidificateur commence à avoir un impact positif sur votre organisme.

Beaucoup de ronfleurs n’admettent pas qu’ils ronflent. Votre partenaire sera certainement plus lucide : demandez-lui si vos ronflements se sont améliorés depuis l’installation de l’humidificateur.

Si après environ 6 semaines, l’humidificateur ne vous aide pas à régler votre problème de ronflement, vous devriez envisager d’autres solutions.

Quoi qu’il en soit, ne manquez jamais d’observer cette étape cruciale. En veillant à ce que votre chambre dispose de suffisamment d’air humide, vous vous donnez la chance de faire une grande différence sur la qualité de votre sommeil et sur la diminution de vos ronflements.

Dans quels cas un humidificateur est-il inefficace contre le ronflement ?

Il y a quelques situations pour lesquelles l’air sec n’est pas la cause du ronflement. Pour les cas suivants, un humidificateur seul pourrait ne pas suffire à faire face au ronflement.

Consommation d’alcool

Verres d'alcool / Matthieu Joannon / UnsplashLa plupart des gens ne font pas le lien entre la consommation d’alcool au coucher et le ronflement. Mais l’alcool peut motiver les muscles et les tissus à se détendre, ce qui entraîne des ronflements. Dans la mesure du possible, évitez de boire des boissons alcoolisées en grande quantité avant d’aller dormir.

Infection des voies respiratoires supérieures

Certaines infections graves des voies respiratoires supérieures peuvent être à l’origine du ronflement. Ces maladies chroniques gonflent naturellement les voies respiratoires, les passages sinusaux et la gorge. Outre le gonflement des tissus, elles provoquent également une production excessive de mucus qui peut aggraver le ronflement. Dans certains cas, seule une rhinoplastie peut soulager durablement les personnes qui en souffrent.

Position de sommeil

Lorsque vous dormez sur le dos, les chances de ronfler sont plus élevées. Cela est dû au fait que les voies respiratoires se rétrécissent naturellement dans cette posture et que le fait de dormir sur le dos amène la langue vers l’arrière du palais, réduisant ainsi l’espace pour le passage de l’air. Dormir sur le côté, ou mieux, sur le ventre est une solution simple à mettre en œuvre.

Fermer le menu