À quelle(s) saison(s) utiliser un humidificateur d’air ?

Si les avantages d’évoluer dans un air suffisamment humidifié durant les mois secs de la saison hivernale sont relativement bien connus du grand public, qu’en est-il du reste de l’année ? Devriez-vous débrancher votre humidificateur et le stocker au grenier une fois la saison blanche et sèche terminée?
Ou est-il aussi nécessaire au printemps, en été ou peut-être même à l’automne ? La réponse est simple, ne rangez pas votre humidificateur une fois que l’hiver est passé sous prétexte que le taux d’humidité remonte naturellement. Votre humidificateur d’air peut vous être utile tout au long de l’année. Voici les raisons pour lesquelles vous en aurez besoin au cours des quatre saisons.

Printemps

PrintempsL’hiver est enfin terminé et vos radiateurs qui ont durement travaillé pendant des mois ont bien mérité un peu de repos. Les températures commencent à remonter et l’humidité augmente rapidement.

Alors, pourquoi auriez-vous besoin d’un humidificateur maintenant ? La réponse est que maintenant que la température extérieure n’est plus en dessous de zéro, les virus vont apparaître. Et la nature se réveille également, ce qui signifie que le pollen sera bientôt présent dans l’air. Vous savez ce que cela annonce, le retour tant redouté des allergies au pollen.

En outre, beaucoup de gens pensent que l’humidité dans leur maison n’est faible qu’en hiver. L’air froid à l’extérieur, le démarrage du système de chauffage à l’intérieur et vous obtenez un air sec et presque sans humidité. La vérité est que c’est simplement pire en hiver. L’air chaud est plus léger que l’air frais et ce dernier est incapable de retenir l’humidité. Ainsi, l’humidité intérieure diminue et les conditions de vie dans votre maison deviennent moins confortables.
Au printemps cependant, les températures extérieures commencent à augmenter. Nous sommes tous témoins de l’impact des changements climatiques et nous observons de moins en moins cette augmentation graduelle de la température mais constatons plutôt un passage brutal de l’hiver à l’été.

Cela signifie que nous utilisons la climatisation beaucoup plus tôt qu’auparavant. Cela signifie que l’air commence à se dessécher et que vous avez de nouveau à faire face au nez sec, à la gorge irritée et aux mêmes problèmes que durant l’hiver.

Par conséquent, il est recommandé de faire fonctionner votre humidificateur en parallèle de l’utilisation de la climatisation. Mais cela vaut principalement pour les personnes vivant dans des zones où l’humidité naturelle de l’air est faible. Pour ceux d’entre vous qui vivent dans des zones où l’humidité est élevée, il n’est pas indispensable de faire fonctionner votre humidificateur.

Si vous devez utiliser un humidificateur au printemps à cause du pollen et que vous ne voulez pas augmenter encore plus la température avec les humidificateurs à brume chaude, je vous conseille d’opter pour un humidificateur à vapeur froide. Ces modèles vous aideront également à contrôler la température dans la pièce parce que la brume fraîche refroidira un peu l’air, ce qui vous permettra dans le même temps de limiter l’utilisation du climatiseur.

Été

ÉtéPour beaucoup d’entre vous, utiliser un humidificateur pendant l’été semble ridicule. Pourquoi ajouteriez-vous de l’humidité alors que l’air est déjà si humide ? Eh bien, l’été n’est pas uniquement synonyme de plaisir au soleil et à la piscine. Comme vous le savez probablement, en matière d’allergie, l’été est l’heure de pointe.

C’est pire que le printemps parce qu’en été, chaque fleur s’est déjà ouverte et pulvérise son pollen dans l’air. Les abeilles sont occupées, mais elles transportent aussi du pollen, et ceux d’entre vous qui souffrent d’allergies ont probablement le nez qui coule, n’est-ce pas ?

De plus, comme il fait très chaud à l’extérieur et à l’intérieur, nos climatiseurs fonctionnent à puissance maximale. Ce qui, si vous ne l’avez pas remarqué, assèche rapidement l’air de votre maison (et consomme beaucoup d’électricité). Cela ne peut qu’aggraver vos symptômes d’allergie et même provoquer des infections des sinus.

Ainsi, comme vous l’avez peut-être deviné, les humidificateurs sont également très importants pendant les chauds mois d’été pour ceux qui souffrent d’allergies au pollen.

Voici certains des bienfaits que peut vous procurer votre humidificateur :

  • Il prévient les allergies en rendant le pollen plus lourd donc incapable de flotter dans l’air.
  • Il aide également à estomper les symptômes d’allergie car il hydrate votre corps plus efficacement.
  • Lorsque votre corps absorbe de la brume fraîche, il est énergisé et vous évacuerez plus facilement les congestions de la gorge et du nez.
  • Il aide à tuer les germes et autres contaminants malsains, ce qui vous aide à combattre les infections.
  • Il améliore la santé de votre peau, les pores se nettoient et la tolérance à la chaleur du soleil est plus élevée.
  • Une peau hydratée signifie également une régulation plus stable de la température corporelle et vous éviterez l’apparition de rides.
  • Il peut réduire votre facture d’électricité car le système de climatisation n’a pas besoin de fonctionner à plein régime.

Comme vous pouvez le voir, il y a de nombreux avantages à utiliser un humidificateur même pendant les mois chauds d’été, mais rappelez-vous qu’un humidificateur à vapeur froide est à privilégier, pas un modèle à brume chaude.

Il est bon d’avoir un humidificateur pendant l’été si vous vivez sous un climat sec et chaud. Par contre, comme au printemps, si l’humidité est élevée, il n’est pas nécessaire d’utiliser un humidificateur car vous ne pouvez rendre l’humidité de votre maison que supérieure à la valeur recommandée (40% à 50% en été).

Automne

AutomneL’automne est la saison la plus pluvieuse. L’humidité n’est donc pas un problème. À moins que votre maison ne soit scellée sous vide, vous ne rencontrerez pas de problèmes d’air sec.
De plus, de nombreuses fleurs ont disparu et il n’y a pratiquement pas de pollen dans l’air, ce qui signifie que vos allergies au pollen seront en sommeil.

Mais c’est la période de l’année où les températures commencent à baisser et beaucoup commencent à allumer les systèmes de chauffage, au moins en soirée, le temps que la maison se réchauffe un peu. Cela signifie des factures d’électricité plus importantes et l’assèchement de l’air.

Pour éviter les désagréments mentionnés plus tôt, au lieu d’allumer le chauffage, vous pouvez brancher votre humidificateur à vapeur chaude. La diffusion de vapeur chaude peut suffire à rendre l’air vraiment agréable à respirer et faire grimper la température dans la maison de quelques degrés.

Cependant, si dans votre région les températures en automne sont presque aussi froides qu’en hiver, il est évidemment judicieux de combiner le système de chauffage avec l’humidificateur. Le chauffage peut être réglé au minimum tandis que l’humidificateur peut fonctionner sur puissance maximale. Aucune menace réelle pour la facture d’électricité mais un bon air chaud et humide à respirer.

Hiver

HiverLa combinaison des conditions hivernales sèches et du fonctionnement de votre appareil de chauffage réduira l’humidité dans votre maison, créant ainsi un milieu de vie inconfortable et malsain. Ces conditions assèchent les meubles et les planchers en bois et peuvent provoquer la séparation, la fissuration ou le pelage des plafonds, des murs et de la peinture.

L’utilisation d’un humidificateur en hiver permet d’augmenter l’humidité dans une pièce unique ou dans toute la maison, selon l’unité que vous utilisez dans votre maison. En hiver, le taux d’humidité idéal à viser se situe entre 30% et 40% d’humidité relative (50% pour une chambre de bébé).

L’humidité créée par un humidificateur à domicile présente divers avantages bénéfiques pour la santé, notamment la prévention et le soulagement de la peau sèche qui démange, la réduction des saignements de nez, le rhume, la toux et la grippe en encore le soulagement des crises asthmatiques.

En même temps, un humidificateur réduit l’électricité statique dans votre maison, vous permet d’économiser de l’argent sur les réparations des équipements en bois abimés par la sécheresse et réduit les coûts énergétiques en augmentant l’humidité dans votre maison.

Fermer le menu